Une mamie comme nounou ? Les seniors à l’honneur

S’il est bien connu que les grand-parents sont totalement « gaga » des petits bambins et qu’ils ont une grande sagesse en ce qui concerne l’éducation de ces jeunes enfants, une tendance, pourtant en plein essor, reste encore méconnue, et pourtant …

Ma nounou a 70 ans

Il semblerait que la nouvelle baby-sitter idéale ressemble davantage à une mamie qu’à une grande sœur ! En effet, on constate de plus en plus l’emploi de retraités pour la garde d’enfant, et pour cause !

Des acquis d’expérience

Pour une mère, il est bien plus aisé de faire confiance à une femme (ou un homme d’ailleurs, n’oublions pas les Papy !) qui a déjà élevé un ou plusieurs enfants, et qui saura donc bien mieux réagir face à toute sorte de situation.

Une relation inter-générationnelle riche

Lorsque l’enfant n’a pas la chance d’avoir ses grands-parents auprès de lui, avoir une mamie nounou, en quelque sorte une mamie de substitution, est une chance. Les liens peuvent se nouer et l’enfant profite d’une éducation bien plus riche grâce à une relation inter-génération très importante pour son développement personnel.

Une implication sans faille

Les baby-sitters seniors sont des personnes responsables, aimantes et surtout, impliquées ! Travailler après la retraite est un réel choix, et parfois davantage basé sur une volonté de se sentir encore utile et valorisé, que sur des questions de budget. Le désir de transmettre, surtout pour des personnes loin de leur famille, est un moteur.

Une plus grande flexibilité

Concilier les emplois du temps entre parents et étudiants est parfois un casse-tête. Or, les horaires d’une Mamie-Sitter sont beaucoup plus flexibles ! Pas d’heures de cours, de périodes d’examens ni de vacances scolaires, etc. La disponibilité des seniors est sans comparaison. Un véritable confort pour les parents.

Ma grand-mère EST ma nounou

Face aux difficultés de trouver des places en crèche et aux coûts élevés des services des assistantes maternelles, nombre de famille opte plutôt pour embaucher leur propre mère pour garder les enfants. Si cela peut apparaître comme une solution rêvée (confiance, bien-être, économie, etc.) il faut toutefois veiller à ne pas entacher les relations au sein de la famille avec une approche employeur-employé trop prononcée, ou au contraire, un laxisme quant au cadre de la mission et les règles d’éducation des parents. Tensions et litiges peuvent naître d’une telle situation, mieux vaut donc être sûr(e) de son choix !

Et ne perdez pas de vue le célèbre adage : « Les bons comptes font les bons amis ! », à bons entendeurs…

Un moyen idéal de compléter ses revenus après la retraite

Devenir nounou après la retraite est une façon de joindre l’utile à l’agréable, face à la nécessité, de plus en plus courante, de garder une activité pour compléter une pension de retraite bien souvent trop faible. L’INSEE a compté en 2012 près de 7% de retraités âgés de 60 à 69 ans occupant un emploi. Et ce chiffre a doublé depuis 2006 !

Si vous avez plus de 45 ans et que vous avez besoin d’un complément de revenu, ce job est fait pour vous.

Partagez
Tweetez
+1
Partagez