Séniors : des cibles visées par l’incontinence urinaire

Avec près de deux femmes sur trois et un homme sur dix, l’incontinence urinaire fait aujourd’hui des millions de victimes, notamment chez les personnes âgées. Cependant, peu de personnes osent en parler, ne serait-ce qu’à leur médecin, ce qui les laissent peu voire pas informées. Et pour comprendre et espérer résoudre le problème, la première chose à faire est de s’informer. C’est pourquoi nous vous en parlons aujourd’hui.

Pourquoi l’incontinence urinaire apparaît-elle avec l’âge ?

Séniors : des cibles visées par l’incontinence urinaire

Expliquée par un dysfonctionnement de l’appareil urinaire, l’incontinence se ressent par des pertes involontaires et incontrôlables d’urine. Différents facteurs peuvent entrer en ligne de mire, comme une mauvaise hygiène de vie (abus de café, alcool, tabac, boissons gazeuses, etc.), la pratique trop intense d’une activité sportive, la grossesse et l’accouchement, etc.

Cependant l’âge reste un facteur déterminant dans ce type de problème. En effet, entre l’arrivée de la ménopause, certains accidents de la vie quotidienne (chutes, accidents, etc.) et les maladies, les personnes âgées se révèlent beaucoup plus susceptibles d’être atteintes d’un problème d’incontinence. On distingue alors deux types d’incontinence dans ce cas :

  • L’incontinence transitoire : facilement guérissable, il s’agit de l’apparition de fuites urinaires des suites d’un incident, telle qu’une chute par exemple.
  • L’incontinence chronique : à l’inverse plutôt grave, cette forme d’incontinence peut aller de pair avec une maladie (Parkinson, troubles mentaux, démence, etc.) ou encore la dépendance, mettant la personne dans l’impossibilité de se rendre aux toilettes.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à jeter un coup d’œil à cet article.

Comment soigner l’incontinence chez les personnes âgées ?

Malheureusement, plus l’on vieillit, moins l’on a de chances de pouvoir guérir un problème d’incontinence. Et la première chose à faire lorsque l’on est atteint d’un tel trouble est évidemment d’en parler à son médecin.

De plus, quel que soit le problème, le port de protections urinaires pourra dans un premier temps combler les fuites et ainsi éviter les tâches sur les vêtements. Et grâce aux nombreux modèles sur le marché, vous trouverez sûrement celui qui vous convient.

La rééducation périnéale peut également aider les femmes récemment ménopausées. En effet, cet événement affaiblissant fortement leur plancher pelvien, celle-ci viendra alors redonner le tonus nécessaire aux muscles.

Enfin, plusieurs solutions médicales peuvent aider les personnes atteintes de ce trouble, tels que la prise de médicaments ou encore la chirurgie. Mais cette dernière n’est pas à prendre à la légère, vu l’importance de certaines interventions.

Partagez
Tweetez
+1
Partagez