Comment organiser les funérailles d’un parent ?

Après le décès d’un proche, la famille a le devoir de respecter les volontés du défunt, si elles ont été formulées. Pendant ce moment de deuil et de douleurs où les décisions doivent être prises rapidement, se faire accompagner par des spécialistes d’organisation des obsèques est la meilleure solution. Quelles sont les étapes de la préparation des obsèques ?

Honorer les volontés de la personne disparue

Lorsqu’un parent meurt, malgré la douleur et la tristesse, les parents du défunt ont l’obligation d’organiser les obsèques de celui-ci. De nos jours, certaines personnes anticipent leur départ en souscrivant un contrat obsèques. Dans ce cas, la famille dispose donc de quelques jours pour organiser une cérémonie honorant les volontés du défunt s’il les a exprimées ou une cérémonie digne du nom s’il n’avait rien prévu. La loi exige de s’accorder aux éventuelles indications laissées par le défunt concernant l’organisation de ses funérailles qui doivent se dérouler dans les six jours suivant le décès, dimanches et jours fériés non compris. Pendant ce court délai, plusieurs choses sont à faire : choix du type de cérémonie, soins mortuaires, crémation ou inhumation, cercueil, urne, fleurs, etc. Il est donc important de faire recours aux Pompes funèbres Georges et fils pour vous accompagner dans la réalisation de certaines tâches et de suivre les précieux conseils de ces professionnels.

  • Rituel des funérailles célébration obsèques T1
  • Un enterrement comme je veux !: Le premier guide pratique des obsèques civiles

Faire le choix de l’entreprise de pompes funèbres

Si le défunt est décédé dans un hôpital ou une maison de retraite et est déjà admis dans une chambre funéraire, la famille n’a aucune obligation de continuer l’organisation des obsèques avec l’entreprise qui la gère. Le cout des prestations étant libre et très variable, après la comparaison des devis, on peut faire appel à l’établissement de son choix, dès lors qu’il possède un agrément officiel d’opérateur funéraire comme les Funérailles Fontaine. Les devis doivent s’accorder à un modèle réglementaire faisant la part des prestations obligatoires des autres prestations et indiquant le prix de chacune d’elles. Les prestations inévitables sont : la fourniture du cercueil, le transport du corps dans un véhicule funéraire jusqu’au lieu des obsèques et l’inhumation ou la crémation. En dehors de cela, les prestations facultatives sont possibles : les démarches administratives, les soins de conservation, le séjour en chambre funéraire, l’organisation de la cérémonie civile ou religieuse, la fourniture de porteurs, les fleurs, le faire-part, la marbrerie, etc.

Le choix du rite funéraire : inhumation ou crémation

Comment organiser les funérailles d’un parent ?

Le disparu peut être enterré dans le cimetière de sa commune de résidence ou de celui où le décès s’est produit ou encore dans tout cimetière où il a accès à une concession funéraire. L’inhumation peut être effectuée dans le cadre d’une cérémonie religieuse ou laïque. Lorsque c’est une crémation, elle doit être autorisée par le maire de la commune du lieu de décès ou de celui de la mise en bière. Si le défunt est décédé à l’étranger, le maire de la commune où la crémation a lieu donne son autorisation. Il faut également vérifier si le certificat médical de décès n’indique pas d’obstacle médico-légal à la crémation.

  • Guide Totus des Obsèques
  • Obsèques

Partagez
Tweetez
Partagez