Obsèques : 4 conseils pour économiser sur les frais de funérailles

S’il est vrai que la vie coûte de plus en plus cher, force est de constater que c’est également le cas pour la mort. En moyenne, il faut compter 5000 euros pour prendre en charge des funérailles classiques. Cette somme, qui est déjà très élevée, peut augmenter encore en fonction des services et de leur qualité.
Il s’agit d’un sujet particulièrement délicat, car s’il est important de prendre en considération la dignité du défunt, il est également crucial pour les familles de respecter un budget précis afin de ne pas être pris au dépourvu.

Réduire le passage du corps en chambre funéraire

Obsèques : 4 conseils pour économiser sur les frais de funérailles

Durant le laps de temps qui précède l’enterrement, les corps amenés au funérarium sont conservés en chambre funéraire. Cependant, il faut savoir que chaque journée que la dépouille passe en chambre funéraire alourdit un peu plus la facture. Comptez plus d’une centaine d’euros par jour pour le séjour en chambre funéraire. Afin de réduire la facture, il est possible d’exiger que le délai entre la prise en charge de la dépouille et l’inhumation soit le plus court possible. Parmi les entreprises proposant un service qualitatif, Funérailles Fontaine est sans aucun doute l’une des meilleures.

Choisir une dalle funéraire avec soin

Faire ériger un monument funéraire coûte beaucoup d’argent. Selon la complexité de la réalisation, il vous en coûtera 10 000 euros au minimum. Afin de réaliser des économies, il existe de nombreux professionnels compétents qui sont capables de vous proposer des monuments funéraires, très abordables. L’entreprise Latour à Liège met à votre disposition des professionnels qualifiés dans la réalisation de monument funéraire et de sépulture à des tarifs très compétitifs.

Faire le choix d’un cercueil simple

Obsèques : 4 conseils pour économiser sur les frais de funérailles #2

La mise en bière étant obligatoire, il est normalement impossible d’être inhumé à même la terre. Le choix d’un cercueil est donc nécessaire, mais il importe de savoir qu’il s’agit d’un pôle de dépense considérable. Entre les modèles colorés, capitonnés, taillés dans du bois précieux et orné de décoration, il faut savoir que le prix des cercueils peut vite atteindre plusieurs milliers d’euros.
Afin de réduire les coûts, rien ne vous empêche d’opter pour un cercueil en chêne ou en pin brut dont l’intérieur est recouvert d’un tissu classique.

Faire l’impasse sur les faire-part

En règle générale, l’annonce d’un décès se fait via l’envoi d’un faire-part qui est adressé par la poste aux connaissances de la famille. Hormis le faire-part, il est également commun de faire l’annonce du décès dans la rubrique nécrologique des journaux locaux et nationaux. Cette opération se chiffre à environ 350 euros en fonction de la qualité du papier à utiliser, du nombre de mots à rédiger et du type de quotidien dans lequel sera publiée l’annonce.
En utilisant internet, il est possible de se passer de faire-part. De plus en plus de personnes préfèrent envoyer un simple e-mail à leurs proches afin de les informer d’un décès. Pour ceux qui trouvent la formule un peu trop impersonnelle, sachez qu’il existe des sites spécialisés qui proposent l’envoi de faire-part numériques gratuits ou payants selon la qualité du travail souhaité.