Décès : comment organiser les obsèques ?

Bien que ce soit le jour le plus redouté de tous, vient cet instant où le mentor de la famille : père, grand-père, mère ou grand-mère rend son dernier souffle. Par amour pour l’être cher perdu, organiser des obsèques réussies constitue la meilleure manière de lui rendre un dernier hommage. Comment choisir le cercueil du défunt ? Quelle société de pompes funèbres solliciter ? Quelles démarches administratives doivent être accomplies ? Autant de décisions qui peuvent se révéler difficiles à prendre du fait de la douleur causée par la séparation. Pour vous faciliter la tâche durant ces moments, voici des idées que vous pourrez mettre en œuvre pour des obsèques mémorables.

S’occuper des premières démarches administratives

Décès : comment organiser les obsèques ?

Lorsque votre proche rend son dernier souffle, il y a un certain nombre de formalités administratives qui doivent être accomplies. Ces dernières doivent être effectuées dans les premières heures qui suivent le décès. Ainsi, lorsque le décès survient dans une maison de retraite, dans un hôpital ou une clinique, le médecin de l’établissement se chargera de constater le décès.

Muni du certificat de décès, de votre pièce d’identité et de celle du défunt, vous devez ensuite vous rendre à la mairie du lieu du décès afin de déclarer celui-ci. L’acte de décès sera établi par les responsables de la mairie, et vous pourrez récupérer plusieurs copies.

Solliciter les services d’une société de pompes funèbres

Dans le cadre de l’organisation des obsèques d’un proche, les tâches et démarches à effectuer se révèlent si diverses qu’il devient nécessaire de recourir à l’expertise des professionnels de pompes funèbres tels que Funerader. Préparation du corps, choix du cercueil, inhumation, incinération : autant de démarches que ces professionnels se chargent de mener avec diligence. Une société de pompes funèbres telle que Funekerf propose en plus l’accomplissement des démarches administratives. Ce service présente l’avantage de vous éviter d’avoir à vous occuper des formalités administratives qui peuvent parfois se révéler fastidieuses.

Accueil des proches au funérarium ou au domicile, accueil des proches après les funérailles : tout est mis en œuvre par les professionnels des pompes funèbres pour permettre aux familles éplorées de passer cette épreuve dans la sérénité.

Informer divers organismes

Pour de nombreuses raisons, il est important de notifier le décès aux divers organismes et institutions avec lesquels le défunt avait des relations contractuelles. La première institution à informer est la banque qui se chargera de bloquer temporairement les comptes du défunt. Il sera également nécessaire de se renseigner sur l’existence d’un éventuel contrat de prévoyance qui prévoit un capital pour les obsèques ou une rente.

Si le défunt possédait le statut de salarié, vous devrez informer la sécurité sociale qui se chargera de verser un capital de décès. Autre personne à informer, c'est l’employeur. Celui-ci devra verser quant à lui le solde de tout compte. Le centre des impôts doit également recevoir notification du décès. Les contrats d’eau, d’électricité et de téléphone devront être résiliés.

Les notifications à envoyer à ces diverses institutions prennent généralement la forme de lettre à laquelle on adjoint l’acte de décès pour servir de preuve.

Partagez
Tweetez
Partagez